Jump to content
The Official Site of the Montréal Canadiens
Canadiens de Montreal

Parlons livre ...


Recommended Posts

Guest rosalie52
Je suis pas un très grand fan de lecture, le dernier livre que j'ai lu date de il y'a plus d'un an... Misery de Stephen King, vraiment très bon.

Moi aussi, j'ai aimé "Misery". En ce moment, je suis en train de lire "Le vide" de Patrick Senécal et "Une prière pour Owen" de John Irving, deux livres que j'aime.

Link to comment
Share on other sites

Guest WarrioR
Le meilleur livre que j ai lu c est le vide de patrick senecal

ah moi je l'ai pas lu (le nombre de pages me fait peur) mais jai entendu de très bonnes critiques. Je vais bientot commencer Aliss il parait que c'est un de ses meilleurs.

Link to comment
Share on other sites

ah moi je l'ai pas lu (le nombre de pages me fait peur) mais jai entendu de très bonnes critiques. Je vais bientot commencer Aliss il parait que c'est un de ses meilleurs.

J'ai lu Aliss il y a quelques années...et ça m'a tout pris pour le finir honnêtement :lol:. Pas que j'ai pas aimé, mais c'est assez hardcore merci, comparé à ses autres livres.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
Guest rosalie52

Je viens de finir Le vide. J'ai adoré, mais c'est assez heavy merci, à la limite du malsain. Pour ceux qui l'ont lu, disons que je ne mange plus mes Froot Loops de la même façon...

Link to comment
Share on other sites

Guest SKostitsyn74

Le dernier livre que j'ai lu c'est les Rois Maudits 5...j'hésite à commencé 20000 lieux sous les mers ou La suite des rois maudit..

Link to comment
Share on other sites

Guest St. B. Voyageur

J'aimerai témoigné "Brothers Karamazov" par Fyodor Dostoevsky, que j'ai recommencé a lire pendant le Carême. C'est vraiment un des oeuvres philosophales de tout l'histoire, je pense que la 19e siècle était la meilleure pour l'écriture, un résultat de la liberté achevé par la révolution américaine, qui a inspiré un peuple libre partout.

La vie de Dostoevsky est autant interessant. Son père était tué par ses serfs en lui étrangler par le vodka. Dostoevsky était imprisoné pour être un communiste, et mis devant un "firing squad". Mais il a eu la "chance" de passer seulement 4 années dans un camp de labour en Sibérie, avant de commencé sa vie comme écrivain. "Brothers Karamazov" était sa dernière oeuvre avant de mourrir.

Où Tolstoy était un écrivain romantique, Dostoevsky était un écrivain du peuple.

L'histoire concentre sur 3 frères (Alyosha--ou Alexei--, l'héro, le jeune religieux; Ivan, l'intellectuel; et Dimitri, le passioné) et un père débauché(?). Les chapitres comme Rebellion, The Grand Inquisitor, the Teachings of Father Zosima sont des leçons remarquables à l'histoire Russe, des pensées d'un autre temps, et un introduction a la spiritualité Russe.

Je recommande cet livre (en français c'est les Frères Karamazov) à ceux qui ont du temps (c'est 900 pages) et une soif pour la philosophie.

Link to comment
Share on other sites

Guest Skilled Hab's

Honnêtement j'hais lire

Les seuls livres que je lis c'est les livres obligatoires à l'école en français et en anglais.. mais jes lis toujours à dernière minute

J'ai trop d'énergie pour rester sur place à lire.. pas capable je sai pas pourquoi ^_^

Link to comment
Share on other sites

Guest Lαu'ee ΚӨ²

Pour moi rien ne bat les Harry Potter. j'ai bien aimer la séries entre chiens et loups qui traitent de l'amour entre un noir et un blanc quand le racisme faisait extrêmemnt partit de la société. Ce que j'ai aimé c'est le principe que ce soit la culture noire qui domine. Je vous jure, c'est un livre rempli d'émôtions qui comprent 3 tomes.. je vous le conseille fortement.

http://www.ricochet-jeunes.org/parudet.asp?livrid=25294 un petit résumé

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

J'aimerai parler de les livres Histoire du Québec par Jacques Lacoursière que j'ai eu l'occasion de lire (volumes 3 et 4, mais le 3e était perdu ou volé à Ottawa) sur l'autobus pendant mon pélérinage à l'ancien capitale pour la St. Jean Baptiste cette année.

Ces livres m'ont vraiment aider à comprendre un peu l'histoire de la belle province, comme les racines du parti libéral à Québec, et l'alliance Lafontaine-Baldwin, qui est peut-être à l'origine du phénomène du "western alienation" (il y a nombreux à l'ouest Canadien qui croient que le pouvoir est concentré entre Québec et Windsor, et que nombreux emplois ont été créé dans cette région pour "acheter" des votes).

Ainsi, je comprend mieux maintenant comment la croissance de Montréal était lié aux chemins de fers, l'importance de l'investissement américaine dans l'économie de la province (comme la première barrage construite à Shawinigan) jadis, et les divisions qui étaient semés à cause des guerres mondiales.

J'étais déçu que l'auteur a seulement confié une phrase à l'acquisition de la territoire d'Ungava, comme si c'était une phénomène tout à fait naturelle de presque doubler en largeur avec une territoire où le gouvernement n'avait aucun droit ou traité à cette terre (Les Boundaries Extension Acts de 1912 à Manitoba, Ontario, et Québec étaient inspirés par la création de deux immenses (a cette époque) provinces de Saskatchewan et Alberta et le désir de ces provinces-çi d'agrandir leur territoire jusqu'à la Baie d'Hudson). Et aujourd'hui j'entend Jean Charest parler de la necessité d'exploiter cette région pour la croissance économique de la province de Québec.

Ce qui me confondre le plus de ces livres était le légacé(?) de Maurice Duplessis. C'est lui qui a commencé la Fleur du Lys dans l'Assemblé Nationale(?), qui a repatrier les commerces hydroéclectriques, parmi d'autres, qui a lutté férocement pour l'autonomie québecoise et c'est donc lui en effegie qu'on retrouve en dehors du palais législatif de Québec. Mais quand j'étais à la Musée de la Civilisation on appellait ses années comme chef "les années ténébreuses" probablement à cause de ses actions contre les femmes, les syndicats, etc. Il me semble un peu comme le héro et le diable du Québec au même temps.

En tous cas je voulais louer ces livres pour leur profondeur, ils ont aidé un étranger à participer à quelques bonnes conversations pendant sa visite...

Bon dimanche...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

C'est pas tant les vampires que l'histoire d'amour (im)possible entre Bella et Edward qui marque dans ces livres.

J'ai essayé de lire Twilight en francais après l'avoir lu en anglais, et c'est beaucoup moins bon, ca perd toute son essence. Faut dire que des expression comme "Ne te monte pas le barragouin" ou "Nom d'un petit bonhomme" c'est assez bizzarre dans un moment touchant. :blink: . Donc maintenant je lis les livres dans leur langue originale, parce que je suis traumatisée à vie des traductions.

Les livres que j'ai lu cette semaine:

-Mediator 6: Twilight, Meg Cabot (Super bonne série, encore une fois la traduction francaise n'est pas super)

-Masquerade, Blue Bloods Series # 2, Melissa de la Cruz (Vraiment bonne série sur les vampires)

- Generation Dead, Daniel Waters (Je ne l'ai pas encore fini mais a date j'adore ca)

Livre obligatoire à l'école en ce moment à l'école en francais:

-Capitaine Fracasse, Théophile Gautier (eeeeew, surtout quand c'est obligatoire)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Un bon livre, je crois, pour rechauffer l'âme un peu pendant les lacunes de l'hiver est Cet Été Qui Chantait par Gabrielle Roy, un rapport extraordinaire avec la nature à mon avis.

J'étais surpris à apprendre que la bibliothèque centrale de Québec fut renommé après elle, un honneur qu'on n'a pas même confié à elle dans son pays natale...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Je suis en train de lire 2 livres à l'instant, 3 effectivement, celui en anglais On the Road par Jack Kerouac, très interessant, et celui en français s'appelle Le Partage de l'Afrique, traduit de l'auteur originale Henri Wesseling, une bonne compte de l'histoire coloniale en Afrique, qui explique quelques épreuves d'aujourd'hui au continent.

Link to comment
Share on other sites

Personnellement je viens de dévorer "Le Chevalier de Maison-Rouge" d'Alexandre Dumas (la fin de Marie-Antoinette et tout ce qui se trame autour, de mars à octobre 1793). Et comme j'aime beaucoup l'Histoire et la période de la révolution mais que je trouve que l'année 1793 est trop vite résumée en général (le roi guillotiné, la Terreur, l'Etre Suprême, la reine guillotinée), je me suis mis à lire un autre livre sur la captivité de Marie-Antoinette à la Conciergerie: "Les 76 jours de Marie-Antoinette à la Conciergerie" de Paul Belaiche-Daninos. Eh ben.... On va dire que mes révisions n'avancent pas au rythme espéré :lol:

Ce que je trouve particulièrement intéressant c'est que l'on m'a toujours appris que l'aristocratie s'était convertie aux idées de la Révolution ou avait fui mais on ne parle pas de ceux qui sont restés pour résister avec l'appui de gens du peuple hostiles à cette Révolution.

bon allez je retourne à ma lecture... euh, mes révisions :D

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...