Jump to content
The Official Site of the Montréal Canadiens
Canadiens de Montreal

Repêchage 2008 - Sujet Officiel


Recommended Posts

J'aimerais ajouter mon grain de sel dans le débat à savoir si les Canadiens ne devraient pas repêcher plus de joueurs québécois. En fait, je suis de plus en plus convaincu que la présente stratégie de l'équipe de repêcher le meilleur joueur disponible lorsque vient leur tour est la bonne, mais surtout que la stratégie de repêcher de plus en plus de jeunes des collèges américains, dans les sélections tardives surtout, est aussi très bonne. Voici mes arguments:

1- Il est plus difficile pour un jeune québécois de débuter sa carrière professionnelle à Montréal. On n'a qu'à regarder Guillaume Latendresse. Malgré son jeune âge et un beau potentiel, il se fait critiquer vertement comme s'il était un vétéran de 10 saisons. Je suis d'avis qu'on devrait respirer par le nez et de le laisser se développer à son rythme et un jour pas si lointain, nous constaterons qu'il sera devenu un joueur très important pour l'équipe.

2- Lorsqu'ils le peuvent, les Canadiens ont commencés à rapatrier des joueurs québécois évoluant sous d'autres cieux, qui ont eu le temps de se développer selon leur potentiel et qui sont plus forts mentalement pour affronter la jungle des médias et des amateurs montréalais. On n'a qu'à penser à l'exemple récent d'Alex Tanguay et de George Laraque.

3- En fin de compte, malgré peu de québécois repêchés, nous finissons par avoir plusieurs québécois dans l'équipe. Je ne suis pas de ceux qui voudraient avoir 23 québécois dans l'équipe, mais je suis quand même content d'en avoir plusieurs qui peuvent faire le lien avec les amateurs et qui nous donnent un sentiment d'appartenance avec l'équipe.

4- Repêcher des jeunes américains permet à l'organisation de les garder pendant 4 ans avant de devoir les signer. L'équipe se doit de signer un jeune canadien après 2 ans, un désavantage de la convention qui devrait être corriger selon moi.

5- Repêcher des jeunes américains va donner à l'organisation des monnaies d'échange car les équipes américaines aiment bien aussi avoir des joueurs locaux.

Je suis 100% d'accord avec ton raisonnement, sauf pour le dernier point... j'ai fait l'exercice avec la dernière édition des Wings et il n'y avait qu'un seul joueur qui provenait de leur état et c'est Rafalski, acquis en début de saison... je corrigerais donc ton affirmation que ''les équipes américaines aiment bien avoir avoir des joueurs locaux'' par ''les partisants américains aiment s'identifier à une équipe gagnante et non aux joueurs locaux...''

Le CH est l'équipe de ma région, de ma province, je m'identifie à elle, alors je veux une équipe qui gagne car elle me représente sur la scène internationale... je ne serais pas satisfait d'une équipe de bas de classement parce qu'elle est composé de 23 gars qui porte le nom de mes voisins... pour avoir une équipe qui gagne, il faut avoir les meilleurs éléments disponibles pas seulement des noms derrière des chandails...

Link to comment
Share on other sites

Je suis 100% d'accord avec ton raisonnement, sauf pour le dernier point... j'ai fait l'exercice avec la dernière édition des Wings et il n'y avait qu'un seul joueur qui provenait de leur état et c'est Rafalski, acquis en début de saison... je corrigerais donc ton affirmation que ''les équipes américaines aiment bien avoir avoir des joueurs locaux'' par ''les partisants américains aiment s'identifier à une équipe gagnante et non aux joueurs locaux...''

Le CH est l'équipe de ma région, de ma province, je m'identifie à elle, alors je veux une équipe qui gagne car elle me représente sur la scène internationale... je ne serais pas satisfait d'une équipe de bas de classement parce qu'elle est composé de 23 gars qui porte le nom de mes voisins... pour avoir une équipe qui gagne, il faut avoir les meilleurs éléments disponibles pas seulement des noms derrière des chandails...

J'aurais dû préciser mon dernier point. En fait, j'aurais dû ajouter que nous devrions garder les meilleurs américains avec nous et se servir des autres comme monnaies d'échange. Si ce n'était que de moi, Komisarek jouerait toute sa carrière à Montréal.

Par contre, suivant ton commentaire, je me suis amusé à vérifier la quantité d'américains dans les villes américaines versus les villes canadiennes. J'ai regardé rapidement, sans vraiment vérifier si tous ces joueurs étaient signés ou s'ils étaient prêts à jouer dans la LNH, mais à vue d'oeil, i.e. sans faire de calculs exacts, j'ai constaté qu'il y a en moyenne de 5 à 7 américains dans les équipes américaines alors qu'il n'y en a que de 3 à 4 dans les équipes canadiennes.

Il y a quelques exceptions évidemment. Par exemple, Minnesota, Philadelphie et même la Floride comptent peu d'américains dans leurs rangs en comparaison des autres équipes américaines alors que Toront en compte un peu plus que les autres équipes canadiennes.

Puisqu'il y a beaucoup plus d'équipes américaines dans la LNH, la demande pour des joueurs américains sera toujours très élevée en comparaison avec la demande de joueurs québécois des Canadiens. Mais bon, c'est brève étude vaut ce qu'elle vaut. On verra bien dans les prochaines années si la tendance se confirme.

De plus, il ne faudrait pas juste prendre les Red Wings en exemple. Tous savent que c'est une des équipes qui comptent le plus d'européens dans leurs rangs. Et il n'y a pas que Rafalski qui est américain dans cette équipe. Si on oubli Chris Chelios, qui n'est pas encore signé, il y a aussi Brett Lebda et le nouveau venu Ty Conklin qui sont américains. Mais je suis d'accord que Detroit est une des équipes les moins bien représentée en terme de joueurs américains.

Link to comment
Share on other sites

J'aurais dû préciser mon dernier point. En fait, j'aurais dû ajouter que nous devrions garder les meilleurs américains avec nous et se servir des autres comme monnaies d'échange. Si ce n'était que de moi, Komisarek jouerait toute sa carrière à Montréal.

Par contre, suivant ton commentaire, je me suis amusé à vérifier la quantité d'américains dans les villes américaines versus les villes canadiennes. J'ai regardé rapidement, sans vraiment vérifier si tous ces joueurs étaient signés ou s'ils étaient prêts à jouer dans la LNH, mais à vue d'oeil, i.e. sans faire de calculs exacts, j'ai constaté qu'il y a en moyenne de 5 à 7 américains dans les équipes américaines alors qu'il n'y en a que de 3 à 4 dans les équipes canadiennes.

Il y a quelques exceptions évidemment. Par exemple, Minnesota, Philadelphie et même la Floride comptent peu d'américains dans leurs rangs en comparaison des autres équipes américaines alors que Toront en compte un peu plus que les autres équipes canadiennes.

Puisqu'il y a beaucoup plus d'équipes américaines dans la LNH, la demande pour des joueurs américains sera toujours très élevée en comparaison avec la demande de joueurs québécois des Canadiens. Mais bon, c'est brève étude vaut ce qu'elle vaut. On verra bien dans les prochaines années si la tendance se confirme.

De plus, il ne faudrait pas juste prendre les Red Wings en exemple. Tous savent que c'est une des équipes qui comptent le plus d'européens dans leurs rangs. Et il n'y a pas que Rafalski qui est américain dans cette équipe. Si on oubli Chris Chelios, qui n'est pas encore signé, il y a aussi Brett Lebda et le nouveau venu Ty Conklin qui sont américains. Mais je suis d'accord que Detroit est une des équipes les moins bien représentée en terme de joueurs américains.

Que veux-tu dire par: Si ce n'était que de moi, Komisarek jouerait toute sa carrière à Montréal

Link to comment
Share on other sites

Que veux-tu dire par: Si ce n'était que de moi, Komisarek jouerait toute sa carrière à Montréal

J'ai supposé que ça voulait dire qu'il ferait tout en son pouvoir afin d'assurer le bonheur de Komisarek dans le but de voir ce dernier jouer toute sa carrière avec le Canadien. Mais je peux me tromper.

Link to comment
Share on other sites

Oui mais en disant: si ce n'était QUE DE MOI. Donc comme le choix est à Gainey sa veut dire qu'il l'échangerai?

Je crois que c'est elle plutôt que il, mais je ne suis pas certaine...

Et Libellule voulait probablement dire que si elle était Gainey, elle ferait signer un assez long contrat à Komi pour qu'il reste à Montréal toute sa carrière.

Elle veut qu'il reste à Montréal, c'est tout.

Et j'pas mal certaine que Bob veut la même chose que Libellule :P

Link to comment
Share on other sites

Et oui, vous avez la plupart bien deviné ma pensée. Désolé si je ne l'ai pas mieux exprimée. Donc ce que je voulais dire c'est que Komi est un des américains que je garderais à Montréal pendant toute sa carrière. En plus d'être un très bon défenseur défensif, robuste, qui bloque beaucoup de tir, etc., c'est un gars affable et très sympathique en dehors de la glace et un modèle à suivre pour les jeunes. De plus, il aime Montréal et il aime jouer ici.

Et en passant, je suis un grand garçon marié et heureux de l'être. ;) Et ne vous en faites pas, je ne suis pas offusqué. Je me suis douté en choisissant ce pseudonyme qu'il y aurait confusion sur mon genre, mais bon, je suis né durant une année du dragon (astrologie chinoise) et initialement je voulais avoir comme pseudo dragonfly, mais il était déjà choisi alors j'ai finalement opté pour la version française de libellule. D'ailleurs, j'aime bien cet insecte ailé. Dans le monde des insectes, c'est un prédateur redoutable qui bouffe les insectes nuisibles. Je déteste les maringouins, les mouches noires, etc. :lol: J'aime beaucoup les araignées pour la même raison! :lol: Bon, ok, j'ai fini la chronique de l'étrange monde des insectes (et non, je ne travaille pas dans ce domaine)! :lol::lol:

Link to comment
Share on other sites

De plus, il ne faudrait pas juste prendre les Red Wings en exemple. Tous savent que c'est une des équipes qui comptent le plus d'européens dans leurs rangs. Et il n'y a pas que Rafalski qui est américain dans cette équipe. Si on oubli Chris Chelios, qui n'est pas encore signé, il y a aussi Brett Lebda et le nouveau venu Ty Conklin qui sont américains. Mais je suis d'accord que Detroit est une des équipes les moins bien représentée en terme de joueurs américains.

En fait j'ai dit que Rafalski était le seul joueur de Détroit qui a participé à la conquête de la dernière coupe qui vient du Michigan... le seul joueur ''local''. Au Québec les partisants réclament des Québécois et non des Canadiens alors la comparaison la plus proche pour une équipe américaine serait de compter le nombre de joueur de cet équipe qui provient du même État...

Je me suis servit de Détroit comme exemple puisque c'est les derniers gagnant de la coupe mais je suis convaincu qu'on pourrait faire le même travail avec l'ensemble des équipes de la LNH et qu'il n'y a qu'à Montréal qu'on à l'obligation entre guillemets d'avoir une forte présence de joueurs locaux...

je me mets sur le dossier et je vous reviens avec ma petite étude...

Link to comment
Share on other sites

Ma recherche est terminée;

Anaheim Ducks : 0

Atlanta Thrashers : 0

Boston Bruins : 0

Buffalo Sabres : 2

Connolly, Tim © BUF May 7, 1981 Syracuse, NY, USA

Kaleta, Patrick ® BUF Jun 8, 1986 Buffalo, NY, USA

Calgary Flames : 6

Bourque, Rene (L) CGY Dec 10, 1981 Lac La Biche, AB, CAN

Iginla, Jarome ® CGY Jul 1, 1977 Edmonton, AB, CAN

Keetley, Matt (G) CGY Apr 27, 1986 Medicine Hat, AB, CAN

Langkow, Daymond © CGY Sep 27, 1976 Edmonton, AB, CAN

Phaneuf, Dion (D) CGY Apr 10, 1985 Edmonton, AB, CAN

Vandermeer, James (D) CGY Feb 21, 1980 Caroline, AB, CAN

Carolina Hurricanes : 0

Chicago Blackhawks : 1

Richmond, Danny (D) CHI Aug 1, 1984 Chicago, IL, USA

Colorado Avalanche : 0

Columbus Blue Jackets : 0

Dallas Stars : 0

Detroit Red Wings : 2

Abdelkader, Justin (L) DET Feb 25, 1987 Muskegon, MI, USA

Rafalski, Brian (D) DET Sep 28, 1973 Dearborn, MI, USA

Edmonton Oilers : 5

Brodziak, Kyle © EDM May 25, 1984 St. Paul, AB, CAN

Brule, Gilbert © EDM Jan 1, 1987 Edmonton, AB, CAN

Nilsson, Robert © EDM Jan 10, 1985 Calgary, AB, CAN

Pisani, Fernando ® EDM Dec 27, 1976 Edmonton, AB, CAN

Souray, Sheldon (D) EDM Jul 13, 1976 Elk Point, AB, CAN

Florida Panthers : 0

Los Angeles Kings : 1

Gauthier, Gabe (L) LAK Jan 20, 1984 Torrance, CA, USA

Minnesota Wild : 1

Parrish, Mark ® MIN Feb 2, 1977 Bloomington, MN, USA

Montréal Canadiens : 8

Begin, Steve (L) MTL Jun 14, 1978 Trois-Rivières, QC, CAN

Carle, Mathieu (D) MTL Sep 30, 1987 Gatineau, QC, CAN

Dandenault, Mathieu ® MTL Feb 3, 1976 Sherbrooke, QC, CAN

Denis, Marc (G) MTL Aug 1, 1977 Montreal, QC, CAN

Lapierre, Maxim © MTL Mar 29, 1985 Saint-Léonard, QC, CAN

Laraque, Georges ® MTL Dec 7, 1976 Montreal, QC, CAN

Latendresse, Guillaume ® MTL May 24, 1987 Ste-Catherine, QC, CAN

Tanguay, Alex (L) MTL Nov 21, 1979 Ste-Justine, QC, CAN

Nashville Predators : 0

New Jersey Devils : 0

New York Islanders : 0

New York Rangers : 1

Callahan, Ryan ® NYR Mar 21, 1985 Rochester, NY, USA

Ottawa Senators : 10

Auld, Alex (G) OTT Jan 7, 1981 Thunder Bay, ON, CAN

Bass, Cody © OTT Jan 7, 1987 Owen Sound, ON, CAN

Bois, Danny ® OTT Jun 1, 1983 Thunder Bay, ON, CAN

Donovan, Shean ® OTT Jan 22, 1975 Timmins, ON, CAN

Elliott, Brian (G) OTT Apr 9, 1985 Newmarket, ON, CAN

Fisher, Mike © OTT Jun 5, 1980 Peterborough, ON, CAN

Kelly, Chris © OTT Nov 11, 1980 Toronto, ON, CAN

Neil, Chris ® OTT Jun 18, 1979 Markdale, ON, CAN

Spezza, Jason © OTT Jun 13, 1983 Toronto, ON, CAN

Winchester, Jesse © OTT Oct 4, 1983 Long Sault, ON, CAN

Philadelphia Flyers : 1

Guenin, Nathan (D) PHI Dec 10, 1982 Sewickley, PA, USA

Phoenix Coyotes : 0

Pittsburgh Penguins : 0

San Jose Sharks : 0

St Louis Blues : 1

Janssen, Cam ® STL Apr 15, 1984 St. Louis, MO, USA

Tampa Bay Lightning : 0

Toronto Maple Leafs : 9

Bell, Mark (L) TOR Aug 5, 1980 St. Pauls, ON, CAN

Colaiacovo, Carlo (D) TOR Jan 27, 1983 Toronto, ON, CAN

Devereaux, Boyd © TOR Apr 16, 1978 Seaforth, ON, CAN

Joseph, Curtis (G) TOR Apr 29, 1967 Keswick, ON, CAN

Mayers, Jamal ® TOR Oct 24, 1974 Toronto, ON, CAN

McCabe, Bryan (D) TOR Jun 8, 1975 St. Catharines, ON, CAN

Mitchell, John © TOR Jan 22, 1985 Oakville, ON, CAN

Newbury, Kris © TOR Feb 19, 1982 Brampton, ON, CAN

Stajan, Matt © TOR Dec 19, 1983 Mississauga, ON, CAN

Vancouver Canucks : 1

Mitchell, Willie (D) VAN Apr 23, 1977 Port McNeill, BC, CAN

Washington Capitals : 0

Résultats... je me suis un peu trompé... on semble accordé la même importance aux joueurs locaux à Ottawa (10), à Toronto (9), à Calgary (6) et Edmonton (5)....

Note : Ma source est LNH.com alors il s'agit des joueurs sous contrat avec le grand club en ce moment... c'est pourquoi à Montréal, on ne retrouve pas Patrice Brisebois et les jeunes de la relève comme : Mathieu Aubin, Olivier Fortier, Phillipe Paquet, Loïc Lacasse, Thomas Beauregard, Olivier Latendresse, David Desharnais et j'en passe surement...

Link to comment
Share on other sites

Résultats... je me suis un peu trompé... on semble accordé la même importance aux joueurs locaux à Ottawa (10), à Toronto (9), à Calgary (6) et Edmonton (5)....

Note : Ma source est LNH.com alors il s'agit des joueurs sous contrat avec le grand club en ce moment... c'est pourquoi à Montréal, on ne retrouve pas Patrice Brisebois et les jeunes de la relève comme : Mathieu Aubin, Olivier Fortier, Phillipe Paquet, Loïc Lacasse, Thomas Beauregard, Olivier Latendresse, David Desharnais et j'en passe surement...

Ce sont toutes des équipes canadiennes. Manque juste Vancouver...

Link to comment
Share on other sites

Résultats... je me suis un peu trompé... on semble accordé la même importance aux joueurs locaux à Ottawa (10), à Toronto (9), à Calgary (6) et Edmonton (5)....

Note : Ma source est LNH.com alors il s'agit des joueurs sous contrat avec le grand club en ce moment... c'est pourquoi à Montréal, on ne retrouve pas Patrice Brisebois et les jeunes de la relève comme : Mathieu Aubin, Olivier Fortier, Phillipe Paquet, Loïc Lacasse, Thomas Beauregard, Olivier Latendresse, David Desharnais et j'en passe surement...

Très belle étude Benoitg26, mais aux États-Unis, ils font moins la distinction de quel état un joueur provient, en autant que ce joueur soit américain. Beaucoup d'américains naissent dans un état pour ensuite aller vivre dans un autre état. De plus, historiquement, la LNH a longtemps et est encore dominée par les joueurs canadiens, alors lorsqu'une équipe met la main sur un joueur américain, peu importe de quel état il provient, il est considéré comme un joueur "local", du moins c'est mon avis.

Par contre, ton étude démontre qu'il y a moins de différence que je pensais entre Montréal (et le Québec) et les autres équipes canadiennes. Il est évident que chacune des équipes canadiennes, sauf Vancouver, essaient d'aligner le plus de joueurs "locaux" possibles.

Mon erreur !

Je vais m'en souvenir pour la prochaine fois :P

Pas de problème. ;) En fait, est-ce qu'il y a moyen de modifier un pseudo? Je pourrais faire comme John Cougar, qui est devenu John Cougar Mellemcamp et ensuite, après quelques années, John Mellencamp, son vrai nom! :lol:

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Et si on tient compte un peu de la faocn de penser des américains , c'est à dire que un joueur provenant du pays est un joueur ''local'' , ca donne sa:

Montréal : 14 joueurs canadiens (sous contrats)

Toronto : 15 joueurs canadiens (sous contrats)

Ottawa : 16 joueurs canadiens (sous contrats)

Calgary : 21 joueurs canadiens (sous contrats) !!!! Dont l'immense majorité de leurs joueurs importants.

Edmonton : 22 joueurs canadiens (sous contrats) !!!!

Vancouver : 17 joueurs canadiens (sous contrats)

et pour les États-Unis

Ducks d'Anaheim : 7 joueurs américains

Trashers d'Atlanta : 6 joueurs américains

Bruins de Boston : 6 joueurs américains

Sabres de Buffalo : 7 joueurs américains

Hurricanes de la Caroline : 10 joueurs américains!!!

Black Hawks de Chicago : 6 joueurs américains

Blue Jackets de Colombus : 5 joueurs américains

Avalanche du Colorado : 6 joueurs américains

Stars de Dallas : 4 joueurs américains

Red Wings de Detroit : 4 joueurs américains

Panthers de la Floride : 6 joueurs américains

Kings de Los Angeles : 9 joueurs américains !!! (Leurs défensives...)

Wilds du Minnesota : 1 joueurs américains !!!

Predators de Nashville : 3 joueurs américains

Devils du New Jersey : 9 joueurs américains !!! (Joueurs Importants)

Islanders de New York : 8 joueurs américains

Rangers de New York : 7 joueurs américains

Flyers de Philadelphie : 3 joueurs américains !!!

Coyotes de Phoenix : 5 joueurs américains

Penguins de Pittsburgh : 6 joueurs américains

Sharks de San Jose : 5 joueurs américains

Blues de St-Louis : 8 joueurs américains

Lightnings de Tampa Bay : 6 joueurs américains

Capitals de Washington : 7 joueurs américains

Ca prouve ce que ca prouve mais .... j'adores faire ce genre de recherche car on découvre toujours certaine surprise, en règle général je les gardes pour moi. Mais je partages celle-là

J'ai compter les joueurs qui étaient sous contrats et les RFA. Les rachats de contrats et les UFA ne sont pas comtés. Il y a aussi quelques joueurs dont j'ignorais leur situations car le site n'est pas updater chaque jour. Mais je crois être près de l'exactitude.

Source : www.nhlnumbers.com

Link to comment
Share on other sites

Et si on tient compte un peu de la faocn de penser des américains , c'est à dire que un joueur provenant du pays est un joueur ''local'' , ca donne sa:

Montréal : 14 joueurs canadiens (sous contrats)

Toronto : 15 joueurs canadiens (sous contrats)

Ottawa : 16 joueurs canadiens (sous contrats)

Calgary : 21 joueurs canadiens (sous contrats) !!!! Dont l'immense majorité de leurs joueurs importants.

Edmonton : 22 joueurs canadiens (sous contrats) !!!!

Vancouver : 17 joueurs canadiens (sous contrats)

et pour les États-Unis

Ducks d'Anaheim : 7 joueurs américains

Trashers d'Atlanta : 6 joueurs américains

Bruins de Boston : 6 joueurs américains

Sabres de Buffalo : 7 joueurs américains

Hurricanes de la Caroline : 10 joueurs américains!!!

Black Hawks de Chicago : 6 joueurs américains

Blue Jackets de Colombus : 5 joueurs américains

Avalanche du Colorado : 6 joueurs américains

Stars de Dallas : 4 joueurs américains

Red Wings de Detroit : 4 joueurs américains

Panthers de la Floride : 6 joueurs américains

Kings de Los Angeles : 9 joueurs américains !!! (Leurs défensives...)

Wilds du Minnesota : 1 joueurs américains !!!

Predators de Nashville : 3 joueurs américains

Devils du New Jersey : 9 joueurs américains !!! (Joueurs Importants)

Islanders de New York : 8 joueurs américains

Rangers de New York : 7 joueurs américains

Flyers de Philadelphie : 3 joueurs américains !!!

Coyotes de Phoenix : 5 joueurs américains

Penguins de Pittsburgh : 6 joueurs américains

Sharks de San Jose : 5 joueurs américains

Blues de St-Louis : 8 joueurs américains

Lightnings de Tampa Bay : 6 joueurs américains

Capitals de Washington : 7 joueurs américains

Ca prouve ce que ca prouve mais .... j'adores faire ce genre de recherche car on découvre toujours certaine surprise, en règle général je les gardes pour moi. Mais je partages celle-là

J'ai compter les joueurs qui étaient sous contrats et les RFA. Les rachats de contrats et les UFA ne sont pas comtés. Il y a aussi quelques joueurs dont j'ignorais leur situations car le site n'est pas updater chaque jour. Mais je crois être près de l'exactitude.

Source : www.nhlnumbers.com

Très bonne recherche. Ça démontre partiellement ce que je voulais avancer. En fait, pour que mon point soit bien démontré, il faudrait répertorier les joueurs locaux pour les équipes canadiennes, i.e. les joueurs provenant de la province de l'équipe, ce qui représente beaucoup plus de travail, j'en conviens, car il faut vérifier joueur par joueur où ils sont nés. Malheureusement, je n'ai pas beaucoup de temps ce soir pour me consacrer à cette étude, mais je vais tenter de la faire dans les prochains jours.

Mais pour poursuivre la discussion sur ton étude, si tu ajoutes une 2e colonne où on verrait le nombre de joueurs américains signés par les équipes canadiennes et le nombre de joueurs canadiens signés par les équipes américaines, je suis pas mal persuadé qu'on verrait tout de suite une différence marquante entre les équipes canadiennes (qui ont une tendance générale à signer plus de joueurs canadiens que les équipes américaines) et les équipes américaines (qui ont une tendance générale à signer plus de joueurs américains que les équipes canadiennes).

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...