Jump to content
The Official Site of the Montréal Canadiens
Canadiens de Montreal

Sergeï Kostitsyn


jallu80
 Share

Recommended Posts

Sergei Kostitsyn a beau avoir regagné les rangs des Bulldogs de Hamilton et vu sa suspension levée, il a encore fait parler de lui pour les mauvaises raisons, vendredi.

Cette fois, c'est parce que le jeune Biélorusse se serait battu avec Scott Gomez lors d'une fête organisée par ce dernier pour les joueurs du Tricolore, le 26 septembre dernier, selon une nouvelle publiée sur Internet sur le portail MSN.

C'est cet incident qui serait, selon l'article, la véritable raison du renvoi de Kostitsyn à Hamilton.

Niée jeudi par d'autres joueurs, Gomez a fait de même, vendredi, après l'entraînement des siens à Brossard, lorsqu'appelé à commenter l'incident pour la première fois.

«J'ai entendu ça (jeudi). J'ai aussi entendu que (Andrei Markov) ne s'est pas vraiment blessé pendant le match à Toronto, que c'est moi qui l'a poignardé dans le pied.

«C'est de la bouillie pour les chats. Il n'y a absolument rien de vrai là-dedans», a dit Gomez du prétendu incident avec le cadet des frères Kostitsyn, qui se trouvait vendredi à San Antonio, où le club-école du Canadien devait affronter en soirée le Rampage dans un match de la Ligue américaine.

«Celle avec Markov est vraie, par contre. Il était chez moi et je l'ai poignardé», a par ailleurs lancé Gomez à la blague.

La vie à Montréal...

«C'est dommage que des choses du genre soient lancées comme ça. Mais quand j'ai entendu ça, j'ai trouvé ça plutôt drôle, a ajouté Gomez, qui affrontera son ancienne équipe, les Rangers de New York, samedi soir, au Centre Bell. Ça fait une bonne histoire, beaucoup de monde m'a appelé, et j'imagine que ça fait partie de la vie d'un hockeyeur à Montréal.»

Gomez a réitéré qu'il n'y avait aucun fondement de vérité à l'histoire. Il n'y a pas eu de bataille entre lui et Kostitsyn, pas même... avec des oreillers.

«Je ne fais pas de batailles d'oreillers avec mes amis, je ne sais pas si c'est ce que vous faites derrière des portes closes, a-t-il lancé aux journalistes en riant. Est-ce une pratique typiquement montréalaise ça aussi?

«Je ne suis pas très bon pour me battre, les gars, a-t-il souligné, toujours le sourire en coin. C'est vrai qu'on dirait que je me bats souvent avec des Européens, mais pas ceux de ma propre équipe.»

Link to comment
Share on other sites

Sergei Kostitsyn a beau avoir regagné les rangs des Bulldogs de Hamilton et vu sa suspension levée, il a encore fait parler de lui pour les mauvaises raisons, vendredi.

Cette fois, c'est parce que le jeune Biélorusse se serait battu avec Scott Gomez lors d'une fête organisée par ce dernier pour les joueurs du Tricolore, le 26 septembre dernier, selon une nouvelle publiée sur Internet sur le portail MSN.

C'est cet incident qui serait, selon l'article, la véritable raison du renvoi de Kostitsyn à Hamilton.

Niée jeudi par d'autres joueurs, Gomez a fait de même, vendredi, après l'entraînement des siens à Brossard, lorsqu'appelé à commenter l'incident pour la première fois.

«J'ai entendu ça (jeudi). J'ai aussi entendu que (Andrei Markov) ne s'est pas vraiment blessé pendant le match à Toronto, que c'est moi qui l'a poignardé dans le pied.

«C'est de la bouillie pour les chats. Il n'y a absolument rien de vrai là-dedans», a dit Gomez du prétendu incident avec le cadet des frères Kostitsyn, qui se trouvait vendredi à San Antonio, où le club-école du Canadien devait affronter en soirée le Rampage dans un match de la Ligue américaine.

«Celle avec Markov est vraie, par contre. Il était chez moi et je l'ai poignardé», a par ailleurs lancé Gomez à la blague.

La vie à Montréal...

«C'est dommage que des choses du genre soient lancées comme ça. Mais quand j'ai entendu ça, j'ai trouvé ça plutôt drôle, a ajouté Gomez, qui affrontera son ancienne équipe, les Rangers de New York, samedi soir, au Centre Bell. Ça fait une bonne histoire, beaucoup de monde m'a appelé, et j'imagine que ça fait partie de la vie d'un hockeyeur à Montréal.»

Gomez a réitéré qu'il n'y avait aucun fondement de vérité à l'histoire. Il n'y a pas eu de bataille entre lui et Kostitsyn, pas même... avec des oreillers.

«Je ne fais pas de batailles d'oreillers avec mes amis, je ne sais pas si c'est ce que vous faites derrière des portes closes, a-t-il lancé aux journalistes en riant. Est-ce une pratique typiquement montréalaise ça aussi?

«Je ne suis pas très bon pour me battre, les gars, a-t-il souligné, toujours le sourire en coin. C'est vrai qu'on dirait que je me bats souvent avec des Européens, mais pas ceux de ma propre équipe.»

Comme d'habitude les journalistes disent n'importe quoi pour essayer de se faire un nom, ça commence à être vraiment pathétique.

Link to comment
Share on other sites

Il faut faire quelque chose dans son cas. C'est vraiment pathétique. Ce qu'il lui manque pour jouer dans la LNH est principalement entre les 2 oreilles. Il a besoin d'un psychologue à temps plein. Il doit revenir dans la réalité et réaliser qu'il n'est pas une vedette même si il a le potentiel de le devenir!!

Link to comment
Share on other sites

Avec la blessure à D'Agostini, je connais pas la gravité, mais s'il doit être tenu à l'écart du jeu, je crois que le canadien devrait le rappeler histoire de bien évaluer leur avenir avec avec le canadien. Je dis leur pour celle d'Andrei aussi. Le retour de Sergei met la balle dans son camp s'il performe c'est qu'il y'a encore un brin d'espoir de le réchapper et un Kostitsyn qui se met au travail signifie peut-être aussi deux. A l'inverse Si Sergei est rapellé et que l'étincelle n'y est pas c'est qu'à mon avis l'avenir des 2 Kostitsyn n'est plus à Montréal.

A mon avis il manque un ailier expérimenté sur la ligne à Plekanec parce que le gros 46 fais pas le travail. Cet ailier ferait une fichue différence parce que Plekanec connais toute une saison présentement.

Les deux frères Kostitsyn jumelé à un défenseur (avec l'arrivé de Bergeron, un gars comme Gill serait remplaçable par un Belle ou Henry), feraient une belle monnaie d'échange pour aller chercher un ailier intéressant. Frolov, Sharp, Gagner peut importe en autant que le gars veut jouer...

Link to comment
Share on other sites

Je ne comprendrai jamais pourquoi vous voulez tant Frolov. Échangez AK contre Frolov c'est 4 25¢ pour 1$. Il parrait qu'il est bien du trouble dans le vestiaire, qu'il ne travaille pas et qu'il a toujours des problèmes avec l'entraîneur. On va encore plus le regretter.

Personnellement j'aimerais mieux que les deux Kostitsyn soit heureux à Montreal et qu'ils suivent la vague qui relance le canadien présentement. Mais si c'est pas le cas bien faudra bien trouver une alternative, c'est peut-être pas Frolov la bonne mais bon... il reste qu'il a du talent.

Link to comment
Share on other sites

Personnellement j'aimerais mieux que les deux Kostitsyn soit heureux à Montreal et qu'ils suivent la vague qui relance le canadien présentement. Mais si c'est pas le cas bien faudra bien trouver une alternative, c'est peut-être pas Frolov la bonne mais bon... il reste qu'il a du talent.

C'est vrai, je ne dis pas le contraire, mais ça sert à quoi d'avoir du talent si tu travailles pas ? Regarde justement AK ;) Moi aussi je voudrais qu'il produise, mais quelque chose le bloque et j'espère que Martin saura le relancer.

Link to comment
Share on other sites

Sergei est un joueur émotif et il a du caractère si Guy Boucher peut l'aider à canaliser cette énergie et ses émotions pour produire des choses sur la patinoire il sera tout un joueur pour le canadien. Dale Hunter l'a bien guidé et il semble que Guy Boucher soit capable de le faire aussi, je garde espoir en prime on a frérot qui l'attends à Montréal pour une fin de saison endiablé. Bon je dérape mais on peu toujours espérer.

Link to comment
Share on other sites

Sergei est un joueur émotif et il a du caractère si Guy Boucher peut l'aider à canaliser cette énergie et ses émotions pour produire des choses sur la patinoire il sera tout un joueur pour le canadien. Dale Hunter l'a bien guidé et il semble que Guy Boucher soit capable de le faire aussi, je garde espoir en prime on a frérot qui l'attends à Montréal pour une fin de saison endiablé. Bon je dérape mais on peu toujours espérer.

Je suis d'accord avec toi.

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...