Jump to content
The Official Site of the Montréal Canadiens
Canadiens de Montreal

#68 - Yannick Weber - 2008-2009


jallu80

Recommended Posts

Il faut que le canadiens comprenne que c'est pas parcequ'il est suisse qu'il faut en faire un Mark Streit #2.

Laisser le jouer comme defenseur, il est meilleur que Streit a cette position la dapres moi.

Pour

Pour l'instant il est loin d'être aussi bon que Mark Streit pour l'instant mais bon il a que 20 ans. Il faut qu'il développe son jeu défensivement et après il surement meilleur que Streit, mais il faut pas commencer à le changer en attaque et en défense, c'est parce que qu'il est Suisse qu'il doit faire la même chose.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 1 month later...
  • 3 weeks later...
  • 3 weeks later...
  • 2 months later...

Vous trouverez ci-dessous une entrevue de Yannick Weber publiée sur un média suisse. Que d'émotions pour moi, petit suisse, de voir le premier match à Montréal de Weber sous les couleurs de la sainte flanelle contre les penguins cet hiver.

Hockey: Une page suisse se tourne en NHL

Avec le départ de Martin Gerber en Russie, cela signifie en quelque sorte la fin de l'époque des premiers pionniers helvétiques en NHL. Si le gardien bernois tente encore sa chance en KHL. les autres sont tous revenus en Suisse: von Arx, Riesen, Aebischer, Fischer...

Mais aujourd'hui, une autre génération de mercenaires rouges à croix blanche est prête à briller dans la meilleure ligue du monde. Emmenés par le routinier Mark Streit, des Jonas Hiller ou Luca Sbisa ont déjà fait leurs preuves.

Parmi eux, on trouve également Yannick Weber. Le défenseur bernois a "éclaté" la saison passée en Amérique du Nord.

Hockey: profiter de "l'effet Streit"

A Montréal, Yannick Weber a profité de "l'effet Streit". Le capitaine helvétique avait brillé lors de ses 3 saisons passées sous le chandail du Canadien. "Ces perormances ont aidé beaucoup de Suisses. Désormais, on nous donne plus de chance" avous le natif de Morges, attendu comme le prochain Mark Streit.

Le défenseur de 21 ans a également surpris tout le monde pour sa première année "pro": "les dirigeants québécois ne pensaient pas que j'allais progresser aussi vite. Ils sont content de moi".

"En devenant un leader avec Hamilton en AHL (45 points en 70 matches), j'ai pu réaliser mon rêve: jouer en NHL!"

HOCKEY: expérience et confiance

Avec 6 matches (dont 3 de playoff), un but et deux assists à son compteur NHL, Yannick Weber a frappé un grand coup à la porte de Montréal: " cette petite expérience devrait me servir pour après".

La suite justement? "Je ne peux être que très heureux de ma dernière saison, où j'ai accumulé de l'expérience et de la confiance. Mais je dois maintenant oublier cette année et penser à la suivante. Les entraîneurs vont attendre désormais davantage de ma part".

L'international ajoute: "durant le camp de Montréal, je vais travailler dur jour après jour, comme si c'était ma dernière journée avec le Canadien..."

HOCKEY: "je sais que rien n'est acquis"

Dans n'importe quel domaine, le plus dur est de confirmer, et Yannick Weber en a bien concience: "je sais que rien n'est acquis, D'ailleurs, il y a une rude concurrence en défense à Montréal. Mais même si je dois être "relégué" à Hamilton en AHL, je vais travailler encore plus fort pour revenir en NHL".

Pour réaliser son rêve, le Bernois a déjà fait de sacrifices et est prêt à en faire d'autres pur rester.

"Il n'y a pas de parcours idéal. Chaque joueur doit faire comme il le sent. Je suis venu en Amérique du Nord à 16 ans. Quitter la famille et les amis était le plus dur. mais c'est mon chemin".

HOCKEY: "je veux aller au JO 2010"

S'imposer à Montréal reste son objectif pour la saison prochaine, mais un autre but le motive pour 2010: "je veux aller au JO de Vancouver", lâche Yannick Weber, qui a fait ses débuts avec la bande à Krueger au Mondial 2009.

"Arrivé en millieu de compétition, qui se déroule en plus en Suisse, dans un groupe que je connaissais peu, cela n'a pas été facile. Au final, la déception du résultat est bien là, mais personnellement c'était un bonus, une expérience en plus", explique le défenseur.

Parti pur une prometteuse carrière, Weber aura néanmoins encore bien du travail pour franchir les paliers.

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...