Jump to content
The Official Site of the Montréal Canadiens
Canadiens de Montreal

Eric Neilson (2009-2010)


fresco

Recommended Posts

Eric Neilson

Position : Ailier droit

Lance : Droit

Taille : 6'1"

Poids : 201

Né le : 18 août 1984

Né à : Fredericton, NB

Eric Neilson aura marqué la carrière de Sydney Crosby à sa façon.

En effet, Neilson était le protecteur du jeune prodige à Rimouski.

« Doris Labonté, l’entraîneur de L’Océanic, m’avait dit que je devais avoir la mentalité d’un policier. Il me disait que j’avais un revolver à ma ceinture et que je devais tenir ma main tout près en cas de besoin. Ça devenait plus tranquille autour de Sidney. »

1 homme fort, 1 prodige… 2 amis… 2 destins différents qui devaient se croiser.

En plus de le protéger sur la glace, Neilson vivait en pension dans la même famille de Crosby. …

« J’avais tellement entendu parler de ce phénomène de 15 ans qui débarquait avec L’Océanic. Sidney est arrivé avec moi dans la famille et il m’attendait avec eux à la station d’autobus. Quand je suis sorti de l’autobus, j’ai finalement vu un adolescent avec une coupe de cheveux bizarre, de grandes dents et quelques boutons dans le visage. »

« Nous étions inséparables pendant ses deux années à Rimouski. Le matin, nous déjeunions toujours ensemble avant de partir pour l’aréna. Je me souviens que Sidney faisait énormément de bruit en buvant son jus d’orange. Si tôt le matin, ça me tapait sur les nerfs. Quand je voulais prendre ma revanche, je me faisais un lait frappé pendant qu’il dormait et je m’assurais de faire beaucoup de bruit avec le mélangeur. »

« Dès le départ avec Sidney, je savais qu’il deviendrait quelqu’un de vraiment spécial. Il n’est pas seulement né avec ce talent pour le hockey, il est aussi un gars exceptionnel. Il a appris le français à une vitesse incroyable, il vient d’une famille unie et il a de bonnes valeurs. Il n’oublie pas ses racines. »

Après son premier match préparatoire dans la LNH, Crosby a appelé Neilson pour le féliciter.

« Sidney m’a téléphoné après le match contre les Sénateurs pour me féliciter de mon travail. Il savait que je venais de jouer mon premier match préparatoire dans la LNH et il tenait à m’encourager. C’est un exemple de la personnalité de Sid. »

Après avoir fait plusieurs voyages entre le Ligue de la Côte Est et la ligue américaine, Neilson croit fermement à son rêve: jouer un jour dans la LNH avec la plus grande organisation de l’histoire.

« Je ne veux pas abandonner mon rêve de jouer dans la LNH, surtout à Montréal. Je ne veux pas m’être défoncé pendant cinq ans sur la côte est et dans la Ligue américaine pour ne rien obtenir en retour. »

“J’ai protégé Sydney. Je peux prendre la défense de n’importe qui dans cette ligue. Un jour, mon rêve se réalisera, soyez-en sûrs”.

www.hockey30.com

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...