Jump to content
The Official Site of the Montréal Canadiens
Canadiens de Montreal

Les expressions Françaises


Recommended Posts

un pilier de comptoir = un beauf qui reste appuyé a longueur de journée sur le comptoir d' un bar et naturellement il boit de l' alccol .

il n' a suçé que les glaçons = il est saoul

il bourré comme un cantine = il est saoul

il est sec comme un jet ( allusion a un jet d' eau ) = il est saoul

il y a du vent dans les voiles = un bourré qui ne marche pas droit

sur ce a+ a tous ;)

Link to comment
Share on other sites

Guest razkolnikov

S'en jeter un derrière la cravate : boire un verre d'alcool

Un boit sans-soif : un alcoolique

Avoir les dents qui baignent : avoir trop bu

Être rond comme une barrique : être complètement ivre

Il est mirro : il n'y voit rien du tout

Être myope comme un taupe

Avoir les portugaises ensablées : être sourd. C'est une expression d'argot parisien assez utilisée jusq'aux années 60-70.

Link to comment
Share on other sites

Guest razkolnikov

Ne pas y aller avec le dos de la cuiller : faire quelque chose sans demi-mesure

Cà vaut 3 francs 6 sous : çà vaut pas cher

Avoir les chocottes : avoir peur

Se ramasser : se rater complètement

Link to comment
Share on other sites

Guest WhabS
c'est quatre trente sous pour une piastre

Il y a très longtemps, avant le debut de la confederation Canadienne (1867) il y avait plusieurs monaie qui circulait au Quebec, et meme apres la création du Canada. Et evidemment, toutes ces monnaies n'ont pas la meme valeur. Et il y en avait je pense 2 principales, et la 2e valait 4 trentes sous pour faire 1 pièces -piastre- de l'autre monnaie.

Voila l'origine! C'est peut-etre pas exactement ca, mais c'est a peu pret ca.

Link to comment
Share on other sites

Guest razkolnikov
Y'a pas un pèlerin = Y'a personne

On peut dire aussi :

Y'a pas un chat

Y'a 2 pelés et 3 tondus (plutôt dans le sens y'a presque personne)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
Guest CEMANOSTE

Un piche = un poivrot, un alcoolique

Une famille groseille (tiré du film "la vie est un long fleuve tranquille") = une famille de cas sociaux

Link to comment
Share on other sites

Guest CEMANOSTE

Ca va y péter au bas ventre comme des pépins dans une pastèque ! = connotation sexuelle

Tape aussi fort que t'es bête ! = pas besoin de développer là ? lol

Link to comment
Share on other sites

Guest SinShaark

Alors des expressions je peux en sortir pas mal, après certaines je sais qu'elles sont typiques, d'autres moins sure,

- Dérépiter dans les contours ( Suisse ) : Déraper dans les virages

- Manger des résinés ( Suisse ): Manger des groseilles

- Mettre son signophile ( Suisse ) : Mettre son clignotant

- Ou bien ? en fin de phrase ( Suisse ) :

- Je me suis bien reposer, parmi ( Suisse - Genève ) : un simple glissé typiquement Genevois, comme le Là Québécois

- Fidechien ( Français, Solognot ) : La vache ! Ou lala !

- Nom de bleu ( Français - Suisse / Savoyard - Romand ) : la vache !

- Septante, Huitante, Nonente ( Suisse ) : Soixante-dix, Quatre-Vingt, Quatre-Vingt Dix

- Français pur-souche : je sais qu'au Québec on a tendance à dire pure-laine, est-ce une généralité, je ne suis pas sure,

- Y'a pas le feu au lac ( expression du cinéma ) : Y'a pas à se presser

Et bien d'autre...

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
je remonte ce sujet car j' ai une question pour nos amis quebecois . Dans vos commentaires vous utilisez par moment l' expression " ayoye " , qu' est-ce que c ' est " ayoye " ? :huh:

sur ce a+ a tous ;)

C'est un peu comme une onomatopé, du genre Wow, qui peut avoir plusieurs sens suivant la phrase. Généralement c'est pour décrire de la surprise par rapport à quelque chose de négatif ou alors dans le sens de "aïe aïe aïe".

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...