Jump to content
The Official Site of the Montréal Canadiens
Canadiens de Montreal

Le dopage dans la LNH


txadian

Recommended Posts

J'ai entendu récemment un joueur commenter son livre sur le dopage dans la LNH!!! Et j'ai vu que théodore à été puni de 2 ans d'exclusion a tout tournoi hors LNH!!! Je voulais avoir votre opinion!!!

Link to comment
Share on other sites

Guest CEMANOSTE

On s'en doute tous plus ou moins, malheureusement :cry:

Je me suis tjrs demandé comment tenir une saison entière à ce rhytme, avec le nombre de rencontres, la violence de ce sport. Parfois 2 matchs à la suite ........

J'adore ce sport même si je ne sais pas patiner ! Mais quand on regarde la LNH on ne peut s'empêcher de se dire : mais comment font-ils pour tenir le coup :?:

Quant à Théo, s'il doit être expulsé pour dopage, ce doit être pour toute catégorie professionnelle au moins ! En toute objectivité

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
Guest Ludo(allez Le Servette)

la question est ce que les gens veulent voir du spectacle ou du sport? sincérement deux matches en 2 jours, en lnh , avec des distances pareils, avec une saison aussi longue que la lnh, et une pression sur les joueurs aussi énormes fait par les partisans et les entraineurs... qui se doperaient pas pour garder son job....

Link to comment
Share on other sites

Je viens de tomber de ma chaise en lisant ceci:

http://www.cyberpresse.ca/article/20071214...6/1002/CPSPORTS :o:o:o

Peut-on affirmer de telles choses sérieusement?!!! :wacko:

Le dopage est partout, dans tous les sports et de tous temps.

Je crois qu'il faut le lire non pas comme s'il n'y a pas de dopage, mais plutôt que contrairement au baseball, il n'y a pas de culture de dopage.

Link to comment
Share on other sites

Guest Nicolas1000
Je crois qu'il faut le lire non pas comme s'il n'y a pas de dopage, mais plutôt que contrairement au baseball, il n'y a pas de culture de dopage.

Sans vouloir être irrespectueux, je pense que l'Amérique du Nord est assez naïve voire permissive avec le dopage.

Pas besoin de culture du dopage pour se doper !!! Le cyclisme a cette cuture, et, il est sous respirateur. Presque mort.

Le foot/soccer "n'a pas cette culture" (heureusement la FIFA veille :lol: ) mais ce sport n'échappe pas à ce fléau.

Les cas de nandrolone, de cocaïne, de finastéride (contre la chute des cheveux mais qui sert de produit masquant, c'est fou les problèmes de cheveux qu'ont les footeux :lol::P ) se multiplient. Ils utilisent tous de la créatine ( sauf en France, ouf :lol::lol: , elle est interdite à la vente)

Cette attitude de dire : pas chez nous, on n'a pas besoin de ça pour marquer un but (lu sur RDS)etc ..... fait que la chute est rude lorsque le scandale éclate.

82 matchs de saison régulière plus les séries + déplacement + blessure = tentation de se doper.

Au foot les mecs jouent pour les meilleurs 60 à 70 matchs par saison et le dopage existe;, alors ...

Link to comment
Share on other sites

Sans vouloir être irrespectueux, je pense que l'Amérique du Nord est assez naïve voire permissive avec le dopage.

Pas besoin de culture du dopage pour se doper !!! Le cyclisme a cette cuture, et, il est sous respirateur. Presque mort.

Le foot/soccer "n'a pas cette culture" (heureusement la FIFA veille :lol: ) mais ce sport n'échappe pas à ce fléau.

Les cas de nandrolone, de cocaïne, de finastéride (contre la chute des cheveux mais qui sert de produit masquant, c'est fou les problèmes de cheveux qu'ont les footeux :lol::P ) se multiplient. Ils utilisent tous de la créatine ( sauf en France, ouf :lol::lol: , elle est interdite à la vente)

Cette attitude de dire : pas chez nous, on n'a pas besoin de ça pour marquer un but (lu sur RDS)etc ..... fait que la chute est rude lorsque le scandale éclate.

82 matchs de saison régulière plus les séries + déplacement + blessure = tentation de se doper.

Au foot les mecs jouent pour les meilleurs 60 à 70 matchs par saison et le dopage existe;, alors ...

Je suis d'accord avec toi sur le fond. Sur la forme, comparer 70 matchs de soccer avec 82 matchs de hockey, les 70 de soccers sont de loin les plus fatiguants que 82 de hockey.

Du dopage il doit y en avoir dans la LNH, mais alors que c'était très accepté dans le baseball (fait ce que tu veux), la LNH elle je ne crois pas quelle soit dans cette même culture (de dopage aux stéroïdes). Par contre, le gros problème du hockey, ce sont les cocktails de médicaments (sudafed, ...) qui ont créé des situations bien connues de palpitations cardiaques à certains joueurs de hockey. Le problème des stéroïdes dans le hockey était plutôt lié aux baggareurs, mais je ne sais pas si c'est encore d'actualité.

Moi, je crois que Daniel Brière prend des stéroids!

:lol:

Oui c'est tellement évident, j'ai vu qu'il a pris du tour de tête depuis son dernier contrat lol.

Link to comment
Share on other sites

Guest Nicolas1000

Fin d'un article de Mathias Brunet La Presse

Une ligue propre?

La LNH s'est toujours targuée, et se targue encore, d'avoir une ligue propre parce que la presque totalité de ses joueurs n'a pas été prise en défaut lors des tests antidopage. Il faut connaître la nature de ces tests. D'abord, la grande majorité des stimulants ne figure pas sur la liste des produits interdits. Et les joueurs sont soumis à ces tests pendant la saison et non pas au cours de l'été, la période de prédilection pour s'entraîner et se refaire une musculature.

On a toutefois dénombré quelques malchanceux au fil des ans, comme les défenseurs Sean Hill et Bryan Berard, dont les tests ont révélé des traces de stéroïdes dans le système. Et José Théodore, dans la désormais célèbre histoire de Propecia, un produit pour favoriser la repousse des cheveux, certes, mais également un produit pour masquer les traces de Nandrolone - une drogue qui pourrait favoriser un gardien de but. Théodore a présenté son alibi et on lui a donné le bénéfice du doute.

Trois joueurs sur 700, c'est bien peu. Heureusement, de moins en moins de gens semblent croire à l'efficacité de ces tests. Le changement de perception s'est opéré rapidement, parce que les événements ont contribué à modifier les pensées.

Les scandales de dopage ont continué d'éclater dans le cyclisme. Et, à un moindre niveau, au tennis. Puis cette crise au baseball. Ce n'était plus seulement ce puissant cogneur mal-aimé, Barry Bonds, qui était impliqué, mais Roger Clemens, Éric Gagné - un des nôtres - et combien d'autres idoles? Et même la petite Jeanson au visage angélique.

On sait désormais que les cyclistes, les baseballeurs, les footballeurs et les tennismen se dopent, et plus seulement les haltérophiles, les sprinteurs, les Chinois ou les nageuses est-allemandes. Mais le hockey? À l'abri, selon Daly. La LNH serait donc la seule ligue professionnelle au monde à l'abri des stéroïdes (il ne parle évidemment pas des stimulants), même si les enjeux sont devenus énormes, si les contrats atteignent désormais les dizaines de millions de dollars.

Il ne s'agit pas ici de se lancer dans une chasse aux sorcières et de tous les soupçonner. Mais la Ligue nationale pourrait-elle se garder une petite gêne? Et à tout le moins peut-être commander une enquête indépendante? Une toute petite?

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

J'ai survolé cette histoire parce que ça semble tellement évidant !

Pas de dopage dans la LNH ??? C'est vrai que sur cette planète, tout le monde il est gentil, tout le monde il est beau !

Actuellement, pour prendre un exemple, les joueurs finalistes de la coupe auraient les artères propres ?

Les grands dirigeants de cette ligue ne semblent rien mettre en oeuvre de façon convaincante afin de lutter contre ce fléau...

Et je trouve ça encore plus irresponsable ! Mais bon, "Bizness yz Bizness"

Link to comment
Share on other sites

Je suis d'accord avec toi sur le fond. Sur la forme, comparer 70 matchs de soccer avec 82 matchs de hockey, les 70 de soccers sont de loin les plus fatiguants que 82 de hockey.

Du dopage il doit y en avoir dans la LNH, mais alors que c'était très accepté dans le baseball (fait ce que tu veux), la LNH elle je ne crois pas quelle soit dans cette même culture (de dopage aux stéroïdes). Par contre, le gros problème du hockey, ce sont les cocktails de médicaments (sudafed, ...) qui ont créé des situations bien connues de palpitations cardiaques à certains joueurs de hockey. Le problème des stéroïdes dans le hockey était plutôt lié aux baggareurs, mais je ne sais pas si c'est encore d'actualité.

Je suis TELLEMENT d'accord avec toi sur ce point... les gens ne se doutent même pas combien il est facile, avec internet et " l'aide " d'un "professionnel" de la santé, de se monter des petits cocktails pas trop chers, très remontants et TOUT À FAIT LÉGAUX. C'est un fléau que nous tentons de freiner mais les compagnies pharmaceutiques et le gouvernement ne cessent de nous mettre des bâtons dans les roues. Les jeunes sont aussi une cible facile à la surconsommation de médicaments divers en vente libre avec les résultats que l'on connaît ( difficultés d'adapation, échec scolaire, décrochage et problèmes sexuels dès l'adolescence ... ). Le problème : la médication est trop facilement accessible pour monsieur et madame tout le monde...

Imaginez maintenant que vous êtes un jeune joueur de hockey et qu'on vous fait jouer 68 matchs en vous demandant de vous concentrer également à bien réussir à l'école... comment allez-vous y parvenir pensez-vous?

Drogue...? peut-être, mais trop risqué.

Boissons énergétiques?... oui, pourquoi pas? Elles sont accessibles partout grâce à Couche-tard et autres dépanneurs. Mais ça revient cher à la longue.

Sudafed, sirop pour le rhume, wakeup pills...? Mouin, pas trop cher pentoute, accessibles facilement dans n'importe quelle pharmacie et beaucoup plus efficaces que les boissons énergétiques... et moins chers.... un petit pepsi et/ou coke avec ça?

Alors de dire que la LNH n'a pas ce genre de problème.... elle a ce genre de problème, mais bien pire selon moi car tout ce qui est ci-haut mentionné sont des produits en vente libre ( ok ok à part la drogue !! ) dont l'accès n'est pas réglementé comme les stéroïdes et autres qui nécessitent des prescriptions médicales ( même acheté par internet tu dois avoir un médecin pour calculer ta dose et l'adminstration ;) ).

Que les dirigeants continuent de fermer les yeux, ça ne devraient pas empêcher parents et entraîneurs de devoir bien ouvrir les leurs quand leurs jeunes ont besoin de conseils dans leurs choix! Et de faire pression auprès des bonnes autorités reste la clé.... mouin.... en tout cas <_<

... et sincèrement, quelqu'un a-t-il déjà cru à son histoire de cheveux à Théodore? Mais peut-être le prenait-il pour sa vraie utilité pharmaceutique, c'est-à-dire pour guérir des problèmes de prostate et qu'il était trop gené d'aller jeter ça sur la place publique??!!! ( et ça je ne le dis pas à la blague, je soulève seulement une autre hypothèse dans son cas! )... qui sait?!!??

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...